ALORS, ON JOUE ?

Chansons et percussions corporelles
La rencontre entre le corps et la voix.

L’ÉTABLISSEMENT DU PROJET

Collège Arsène Lambert à Lencloître (86140).
Une école de 525 élèves en zone rurale.

EXPÉRIMENTATION

Le collège a déjà participé à des PEAC proposés par les JM France. En revanche, c’est la première fois que les sections CHAM et ULIS réalisent un projet commun. Les élèves bénéficiant du dispositif ULIS, eux, participent pour la première fois à la création d’un spectacle.

PUBLIC CIBLE

Le projet rassemble 44 élèves de la 6ème à la 3ème : 
– 32 élèves de la CHAM : Instrumentistes
– 12 élèves bénéficiant du dispositif ULIS TFC (troubles des fonctions cognitives)

CONTEXTE ET ORIGINES DU PROJET :

Le droit à l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur handicap, est un droit fondamental.
Les JM France, notre partenaire pour ce projet, autour des programmations de concerts mises en place, proposent aux enseignants et aux partenaires des activités de création sous la forme de rencontres avec les artistes (le spectacle vivant) ; d’ateliers pendant les temps scolaires, mêlant différentes pratiques musicales et d’écriture (en lien avec le concert et impliquant des classes ou des groupes d’élèves) ; des productions de jeunes en public, souvent en première partie du concert des artistes en « tous public », le soir. Ceci s’intègre dans le parcours d’Éducation Artistique et Culturelle (PEAC) JM France que chaque élève construit tout au long de sa scolarité.

ACTIONS : 

Prologue : Préparation des groupes par les 3 enseignants du collège (Mme Frémondeau en arts plastiques, Mme Gremaud-Stanislas en éducation musicale et chant choral, M. Maubayou, enseignant coordonnateur de l’ULIS) autour du questionnement « À quoi pourrait-on jouer ensemble ? » et fédérer le groupe par des expériences sur la différence et la perception du monde lorsque l’on vit cette différence.
– Séances de sensibilisation au handicap pour la CHAM
– Séances artistiques avec l’ULIS dans un but de confiance en soi et dans le groupe
– Emergence des idées des élèves sur ce thème
– Déterminer le fil conducteur du spectacle, le format, les supports.
1er temps : La rencontre avec le spectacle « À quoi tu joues ? Chansons pour devenir qui on veut » de la programmation des JM France
2ème temps : 1 atelier avec les artistes du spectacle JM France
3ème temps : 10 séances en classe de travail de création de chanson
4ème temps : restitution du travail réalisé lors de ces actions et ateliers = 2 représentations.
En parallèle chaque temps peut être un prétexte à l’élaboration des décors, accessoires, costumes, installations dont le spectacle aura besoin en fonction des idées des élèves.

OBJECTIFS DU PROJET :

Notre objectif est de favoriser la rencontre, l’échange et le partage entre les publics d’un même territoire, et entre différents partenaires.
En créant leur propre spectacle, les élèves seront en mesure de proposer deux représentations publiques au printemps, ainsi qu’une captation vidéo de celles-ci. Ces représentions comportent un triple objectif :
1. Celui de lisser « la différence » en la mettant en valeur dans l’esprit de nos élèves comme une richesse par le biais de la création artistique.
2. Sensibiliser le public qui recevra cette création.
3. Celui de lisser le clivage qui existe par notre implantation en milieu rural, comparée à celle d’autres établissements (de centre-ville, par exemple…) plus favorisés.

DIMENSION PÉDAGOGIQUE :

La mise en œuvre des talents et des aptitudes de nos élèves sont un levier déterminant pour leur permettre de s’épanouir et de développer leurs ambitions. Cela rejoint les axes de travail de notre projet d’établissement, en leur faisant découvrir de façon concrète tous les aspects de la création, tout en insufflant une dimension humaine dans le « vivre ensemble ». Après des projets inédits, les élèves se disent plus réceptifs, plus aptes à la découverte, plus confiants, ceci pouvant potentiellement les amener à réfléchir à des projets d’orientation plus audacieux. Tous les élèves, et non seulement ceux du dispositif ULIS, ont également besoin de projets pour donner tout son sens à l’inclusion. C’est un facteur essentiel pour prendre confiance en soi.

« Les arts comme aboutissement des apprentissages et comme vecteur du développement et de l’épanouissement de nos élèves. »

MISE EN ŒUVRE

CALENDRIER :

Octobre : PEAC 2h/hebdo
Novembre : PEAC 2h/hebdo
Décembre : PEAC 2h/hebdo 
Janvier : PEAC 2h/hebdo
Février : Concert & Ateliers
Mars : Découverte du studio & Ateliers
Mai : Restitution

MOYENS NÉCESSAIRES À LA RÉALISATION :

-Trois enseignants
-Ressources pédagogiques propres à chaque enseignant, ainsi que les moyens du collège (fournitures décors/accessoires/costumes, vocation à recycler et réutiliser matériel et matériaux, logistique, intendance, salles…)
-5 intervenants professionnels : 3 artistes intermittents, 2 enseignants de conservatoire en prestation indépendantes
-2 intervenants du studio vidéo et enregistrement du 4 Grand Châtellerault.
-Interventions d’associations diverses (handichiens par exemple) pour une sensibilisation au handicap
-Coordination : personnel salarié des JM France et bénévoles de l’association locale JM France
-Personnel technique intermittent pour le spectacle et la restitution

Résultats attendus

Renforcer la cohésion entre les élèves du collège
Ouverture culturelle et citoyenne des élèves
Développement des aptitudes artistiques et de la confiance en soi
Développement d’un travail collectif sans clivage

7 rue du Docteur Roux
79000 NIORT

Tél. : 05 49 34 66 96
E-mail : contact@ambitions-educatives.org

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Partagez et soutenez Ambitions Educatives !

LinkedIn
Share